Apprendre à reconnaître votre café est une chose, choisir une cafetière en fonction en est une autre

Depuis les fleurs immaculées de son arbre généalogique à ses cerises écarlates, force est de constater que les transformations naturelles, thermiques ou chimiques escortent le café dans son évolution. Ces techniques, généralement méconnues du grand public, sont le résultat d’un savoir-faire indéniable. De la délicatesse aux odeurs de jasmin à la torréfaction c’est du noyau de fruits séchés que sont issus nos plus grandes cuvées. Ainsi ce que vous rejetteriez, comme de croquer dans les pépins d’une pomme ou le noyau d’un abricot, devient pur nectar quand il s’agit des grains de café.

Comment se combine la saveur : Reconnu pour être un produit de plaisir, qui dégage des arômes à faire pâlir les meilleurs crus, c’est la boisson qui compte le plus d’adeptes dans le monde. Un résidu donc qui, par la magie de processus ingénieux, se transforme en un breuvage délicieux et aromatique à souhait. L’entretien et la culture d’un caféier peut mettre de 3 à 5 ans pour franchir les différentes phases qui le mèneront de la graine à l’arbre adulte. C’est dire que, selon la variété de café et son pays producteur, s’écoule du temps avant que la plante ne fleurisse pour la toute première fois.

Bien préparer son café : En fins gourmets que nous sommes, nous aimerions déguster un café maison aussi onctueux et délicieux que celui offert sur le zinc. Ne vous en déplaise mais, en plus que se choisir un café de qualité, entrent en ligne de compte des critères auxquels on ne songe pas nécessairement : La qualité d’eau qui, trop riche en chlore, peut nuire à sa saveur, sa température et le nettoyage des accessoires de la cafetière. Depuis des lustres nous pouvons à moindre coût nous procurer des machines à expresso de salon. Or outre qu’elles soient plus performantes en matière d’extraction, votre café sera plus corsé mais contiendra moins de caféine.

Choix et secrets d’un bon café : Pour profiter un maximum de tous ses arômes c’est une question de matériel adapté, quant à son goût c’est affaire de variété. Les plus connues sont le Robusta et le non moins célèbre Arabica, apprenez ce qui fait le distinguo entre les deux avant de pouvoir vous qualifier d’expert. Si vous souhaitez les distiller de main de maître, connaître le lexique des mots qui les caractérisent est un strict minimum. Pour ne pas être en reste, et pouvoir jauger la qualité d’un café, tout dégustateur doit développer son nez, ses papilles mais également être capable de le nommer comme il se doit.

Trouver les termes adaptés : Tout bon amateur doit être capable de reconnaître la différence entre un Arabica et un Robusta, c’est le moins qui lui est demandé de respecter. Afin de marquer vos préférences en matière de bouquet, et faire en sorte de les respecter, quelques notions sont incontournables pour distinguer les deux tasses. C’est en ses qualités de café de bon goût mais simple que se qualifie le Robusta, un café dit du quotidien dont l’amertume et le côté corsé sont les atouts. Quant à notre incontournable Arabica, ses origines en font une véritable légende. Ses armes en sont la douceur et la finesse, son attrait un parfum délicat et une faible teneur en caféine.

Mais quels que soient vos préférences en la matière, nous l’avons constaté une cafetière en bonne et due forme est nécessaire pour tirer le meilleur de votre mouture. Les fêtes de fin d’année approchent, et avec elles les prix avantageux, c’est l’époque propice pour vous en procurer une ou l’offrir. Le moment rêvé donc pour bénéficier des promos Tassimo, qui sous la férule de la marque Bosch vous propose à la fois robustesse, qualité et design. En ces jours d’automne, venez profiter d’une sélection de Pack T-Disc, dont la réduction s’échelonne entre 5 et 25%. Profiterez-en pour comparer différents modèles de machines et faire connaissance avec les fonctionnalités communes à toutes nos cafetières.

 

https://www.tassimo.fr/bon-plans-machines-a-cafe-tassimo/s-1551/